Jardinier paysagiste

Jardinier paysagiste : quelles sont ses missions ?

Le jardinier paysagiste est responsable de la conception, de la mise en place et de l’entretien des espaces extérieurs tels que les jardins, les parcs et les terrains de jeux. Ses tâches peuvent inclure la planification et la plantation de fleurs, d’arbres et d’autres végétaux, la création de massifs de fleurs et de pelouses, l’installation d’éléments décoratifs tels que des fontaines ou des sculptures, ainsi que la taille et la tonte régulière de la végétation. Le jardinier paysagiste professionnel travaille également en étroite collaboration avec les propriétaires de terrain pour concevoir des jardins qui répondent à leurs besoins et à leur style de vie.

Un spécialiste du jardinage pour vous accompagner

Il existe plusieurs voies pour devenir jardinier paysagiste, mais le cursus le plus courant consiste à obtenir un diplôme en horticulture ou en aménagement paysager. Ce type de formation peut être obtenu dans des écoles spécialisées proposant le CAP par exemple, des centres de formation professionnelle proposant le contrat d’apprentissage par exemple ou dans des programmes universitaires dédiés aux métiers du jardin. Les étudiants apprennent les principes de base de l’horticulture, de la botanique et de la conception paysagère, ainsi que des connaissances pratiques telles que la plantation, la taille et la soins des plantes. Il est également possible de devenir jardinier paysagiste en apprenant sur le tas, en travaillant pour une entreprise d’aménagement paysager ou en démarrant son propre entreprise.

Les compétences clés pour faire le métier de jardinier paysagiste

  1. Connaissances en horticulture et en botanique: Il est important de comprendre comment les plantes poussent et de connaître les besoins des différentes espèces de plantes.

  2. Connaissance de la conception paysagère: Les jardiniers paysagistes doivent être capables de concevoir des jardins attrayants en utilisant des éléments tels que des plantes, des rochers, des allées et des structures décoratives.

  3. Savoirs pratiques: ils doivent être en mesure de planter, tailler et soigner les plantes de manière efficace.

  4. Connaissance des normes de sécurité et environnementales: ces professionnels doivent connaître les normes en matière de sécurité et environnementales pour éviter les dangers potentiels pour les clients, les passants et l’environnement.

  5. Communication et relations avec les clients: ces spécialistes du jardin travaillent souvent en étroite collaboration avec les propriétaires de terrain pour concevoir des jardins qui répondent à leurs besoins. Il est donc important d’être en mesure de communiquer clairement et de bâtir des relations positives avec les clients.

  6. Détermination et passion pour le travail extérieur : Le métier de jardinier paysagiste peut être physiquement exigeant, il faut donc être en forme et avoir une passion pour le travail en extérieur.

Un paysagiste professionnel peut aider à l’aménagements des espaces verts, il peut intervenir auprès de particuliers comme auprès d’entreprises ou d’organismes. On peut faire appel à ses services pour les jardins publics dans une ville par exemple. Comme tout artisan il propose des tarifs variables et soumet des devis à ses clients avant d’intervenir sur les espaces à aménager. Il choisira les végétaux selon les propriétés, les terrains, les styles paysagers que recherche la clientèle.

Découvrir le métier de jardinier paysagiste

Pour devenir paysagiste professionnel avec le bac, il est généralement recommandé de suivre un cursus en horticulture ou en aménagement paysager. Il existe aussi des formations professionnelles pratiques pour des personnes souhaitant se reconvertir par exemple. Ces types de certifications peuvent être obtenues à travers :

  1. Écoles spécialisées : Il existe des écoles d’horticulture et d’aménagement paysager qui offrent des programmes de formation spécifiques pour les futurs paysagistes.

  2. Programmes universitaires : Certaines universités proposent des programmes de baccalauréat en horticulture ou en aménagement paysager qui offrent une formation approfondie dans les aspects théoriques et pratiques du métier.

  3. Programmes de formation professionnelle : Les centres proposent souvent des programmes de formations en jardinage et en aménagement paysager qui peuvent donner aux étudiants les compétences pratiques nécessaires pour travailler en tant que paysagiste.

  4. Bac pro et CAP : les établissements peuvent proposer des diplômes à des jeunes qui souhaitent travailler dans ces types de travaux jardiniers dès la fin du lycée. Souvent les contrats d’apprentissages sont utiles dans ces cursus. En fonction des besoins de chaque apprenant, on lui propose des entreprises qui sont ouvertes à l’alternance et forment les futurs architectes paysagers, jardiniers, experts des aménagements paysagers et de l’entretien des végétaux.

Lire aussi  Où acheter un salon de jardin bois pour votre extérieur ?

Il est également possible de devenir paysagiste en apprenant sur le tas, en travaillant pour une entreprise d’aménagement paysager ou en démarrant son propre entreprise. Dans tous les cas, il est important d’acquérir une solide connaissance des plantes, de la conception paysagère et des compétences pratiques pour exercer ces métiers avec succès.

Après les études, le jardinier paysagiste se crée une clientèle

Après des années en alternance, le jeune jardinier paysagiste diplômé se doit de se créer une clientèle fidèle. Pour cela, il peut communiquer sur ses offres sur toute la France et petit à petit se créer un répertoire de clients qui lui permettront de développer son activité de travaux paysagers. Cet emploi nécessite une certaine polyvalence, au même titre que pour de nombreux artisans en auto-entreprise.

Le jardinier paysagiste se spécialise dans l’emploi de ses connaissances en aménagements de paysage et travaille comme un véritable architecte des espaces verts. Il possède de grandes connaissances autour de l’environnement et des tendances pour tout ce qui est de l’ordre de la création de jardin. Les travaux autour de l’organisation et de la décoration du jardin sont sa spécialité, il sait allier création et entretien pour proposer un service des plus complets à sa clientèle. Au même titre qu’un architecte, il dessine des plants et montre des maquettes aux propriétaires du jardin concerné avant de soumettre un devis et débuter son jardinage.

La fonction du jardinier paysagiste est d’accompagner chaque propriétaire d’espace vert dans sa recherche de création paysagère. Il peut faire de multiples offres et propositions pour chaque projet, son objectif est de trouver la réalisation idéale. Il peut proposer des tarifs variés selon les éléments à mettre en place, le travail à abattre pour obtenir la satisfaction de ses clients. Il assure la réalisation de différents devis pour offrir plus de clarté à sa clientèle sur les services qu’il propose. Les travaux extérieurs peuvent consister à créer un bassin de jardin, apposer des bordures, accompagner une ville dans sa création d’espaces-verts, effectuer l’entretien des plantes et des arbres d’une propriété, etc. Cet emploi est physique et nécessite des connaissances en matière de jardin mais également en matière de service architecte ou ingénieur.